C.O.V

Les C.O.V sont des composés organiques volatils qui émanent de produits d’usages ou d’équipements, d’une accumulation d’humidité, ou de combustion… qui s’échappent dans l’air intérieur et qui nuisent à sa qualité… entrainant ainsi également des désordres dans notre organisme et dans notre SANTÉ.
De plus en plus, nous nous rendons compte qu’il est nécessaire d’utiliser des produits sains dans nos habitats afin d’améliorer la qualité de l’air.
Il est dommageable de constater que l’air intérieur est au moins 5 fois plus pollué que l’air extérieur, et qu’il faille de plus en plus ventiler pour améliorer la Q.A.I.
image
Les principaux COV :
  1. Les molécules chimiques contenus dans des tas de produits, dont le plus répandu dans nos maisons est le FORMALDEHYDE, présent par exemple dans tous les matériaux de finitions et produits chimiques  (SOLVANTS / BOIS / MDF / MOUSSE ISOLANTE / OSB / PRODUITS NETTOYANTS / PEINTURES / COLLES / SCOTCH / VERNIS / INSECTICIDES / MEUBLES …). Ce dernier est issus du méthanol oxydé par l’oxygène, sa concentration recommandée est de 0,125 g/m3, incolore et inodore, parfois utilisé dans certains produits comme agent fongicide ou xylophage. Sa nocivité est à l’origine de divers symptômes (irritation cutanée, pharyngée, asthme… jusqu’à être potentiellement cancérigène). Il est surtout présent dans les panneaux de bois aggloméré et contreplaqué, les mousses isolantes urée-formol, les laines minérales, la fumée de cigarette…)
  2. Les moisissures : apportés par l’accumulation d’humidité propices à leur multiplication, lié souvent à un défaut de ventilation ou d’aération de la maison notamment lors des périodes de chauffe de la maison, les spores de moisissures peuvent être très allergisants et nocifs sur les voies respiratoires… ils se développent surtout sur les tissus, le plâtre, le papier peints, les zones d’eau, les canapés et fauteuils, les moquettes…
  3. Le monoxyde de carbone : est un gaz produit par les combustions associé à un manque de ventilation. (Poèles à pétrole, au charbon ou encore chauffe eau mal entretenus ou mal raccordés …), de grosses quantités inhalées peuvent entraîner jusqu’à la mort. On le trouve encore comme gaz d’échappement des voitures, ou dans les cigarettes. Il influe sur notre santé notamment sur les maladies cardio-vasculaire, il est très nocif une fois dans l’organisme, car se fixe sur l’hémoglobine des globules rouges définitivement, et donc l’empêche par conséquent de transporter l’O2 et le CO2.
  4. Le plomb : est un élément extrêmement toxique pour notre organisme et est responsable de beaucoup de désordres organiques et génomiques, il est responsable de la maladie qu’on nomme SATURNISME qui regroupe l’ensemble des symptômes lié à l’exposition au plomb. Il est aujourd’hui considéré comme un poison. Il peut être présent dans les anciens conduits d’eau en plomb, ou les anciennes peintures ou encore les miroirs qui en contiennent également.
  5. Le CO2 : Dioxyde de carbone ou « anhydre carbonique ».
Les principaux effets sur la santé :
  1. Les effets sur les voies respiratoires : Irritations / Gêne olfactive / Inconfort thoracique / Asthme / Essoufflement / Irritation des muqueuses.
  2. Les effets dermatologiques : Irritation de la peau / Eczéma / Allergies cutannée.
  3. Les effets d’organes :
    1. Cerveau : Augmentation de la nervosité / Anxiété / Perturbation du sommeil / Céphalées.
    2. Cardio-Vasculaire : Dysfonctions cardiaques / Troubles du rythme / Coronaropathies
    3. Génitaux : Réduction des capacités de reproduction (essentiellement éthers de glycols, et les dérivés carbonés)
    4. Digestifs et Rénaux : Troubles fonctionnels / Coliques.
  4. Les effets cancérigènes certain…
image
D’après ce tableau de l’OQAI : L’OBSERVATOIRE DE LA Q.A.I, on voit que l’air intérieur est 5 à 10 fois plus pollué que l’extérieur et que le formaldéhyde n’est pas forcément le plus important… ces autres COV dont on ne parle jamais ne sont-ils pas aussi nocifs… VITATSAR® prend très au sérieux toutes ces menaces sur la Q.A.I et étudie déjà depuis 4 ans leurs répercussions…
Ces autres COV responsables de la pollution de l’air intérieur, dans des quantités infimes mais suffisantes pour nuire à la santé si la ventilation et l’aération ne sont pas étudiés et mis en place sont essentiellement : les oxydes nitrés, l’ammoniac, les éthers de glycols…
Les produits industriels neufs et les objets ou matériaux de décorations de plus en plus présents en intérieur sont souvent responsables de ces émanations pendant plusieurs semaines après leurs achats d’où l’intérêt de les aérer au maximum surtout au début. Pour exemple, avant de mettre en place un tapis neuf, il est recommandé de l’aérer 15 jours à l’extérieur, par exemple sur un balcon !!! Pas toujours évident ! alors pourquoi ne pas le remplacer par un produit naturel ?!
Il faut savoir que les tapis et moquettes stockent facilement les particules polluantes, qu’ils relâchent plus tard. Les aspirer régulièrement et retirer ses chaussures en rentrant dans la maison réduit cet inconvénient.
Il existe des procédés de dépollution de l’air simples qu’il convient facilement de mettre en place… n’hésitez pas à nous contactez pour de plus amples informations. 
VITATSAR® se spécialise notamment sur l’introduction des végétaux dans l’univers intérieur de la maison… avec des produits spécifique que vous découvrirez bientôt dans le TRADE… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *